L’homme n’apprend jamais. Pourtant ! Ne pas vendre la peau de l’ours… Un classique. Eh bien non. Quittant Damas en octobre 2011, l’ambassadeur des Etats-Unis recrute déjà le (tout proche) gouvernement post-Assad. Début mars 2012, l’ambassadeur français annonce son retour dès Bachar tombé, « dans deux mois », dit-il alors.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF