Selon de récents sondages, les Français voient clair en matière de sécurité. Ils savent ce qu’ils veulent – tout comme ce qu’ils rejettent. Et ils préviennent :

• (Harris Interactive, LCP, mi-février 2017) : 71% des Français estiment que les propositions des candidats sur la sécurité seront un critère déterminant de leur vote à la présidentielle.

• (Ifop-Le Figaro, février 2017) Les Français voient d’où émane l’insécurité : des banlieues, jugées à 82% « plus violentes que le reste du pays ». Des « territoires perdus de la république » (58% des sondés), du fait de bandes criminelles (52% des sondés).

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF