Dans une récente étude de l’Observatoire national de la délinquance, la violence en France croit de 4%. Cela vous parait-il représenter la situation ? « La violence » est une abstraction creuse. En réalité la France – précisément, certaines zones urbaines et périurbaines de la métropole – est dans une spirale anarchisante. Notre pays glisse dans la violence au quotidien, d’abord et surtout alimentée par des bandes criminelles juvéniles à la périphérie des métropoles, et par l’extravagant pillage de certains clans nomades ; tous déchainés par l’impunité dont ils jouissent dans les faits. Voici l’héritage de Mme Taubira et de l’ectoplasmeministre qui lui a succédé, homme invisible et semblant perdu. Bien entendu, nos bases documentaires disposent d’un luxe de faits et de données prouvant tout cela.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF