Une « disparition » obnubile la média-sphère : celle de Melania Trump, épouse du président américain. Chaque jour, à la une, presse et sites d’information s’angoissent à son sujet. Or mis en transe par l’effacement de Melania, Le Figaro, Paris-Match, Le Parisien, l’Associated Press, le New York Times, le Chicago Tribune, The Guardian, The Independent, Time, Newsweek, etc. gardent sur l’occultation du prince héritier saoudien – et régent de fait – Mohammed bin Salman (MbS) un écrasant silence et – parfois au-delà du déontologique – s’obstinent à regarder ailleurs et à parler d’autre chose.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF