C’était une entourloupe parmi d’autres. Elle portait sur le nombre de véhicules incendiés en France au nouvel an. Le nouveau ministre de l’Intérieur avait fourni des chiffres restrictifs visant à cacher que, pour 2016, ces incendies augmentaient que près de 20%. La routine ? Eh bien non.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF