La déferlante criminelle que nous prédisons clairement depuis la fin 2012 est là. Prouvons-le en écoutant la société civile : personnels hospitaliers, pompiers, buralistes…

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF