Sécurité globale – novembre 2016

Lénine, Soros et la fragmentation du monde

Prophète inspiré ? Tu parles : Lénine a passé sa vie à se planter. Sa majeure bourde prédictive « L’impérialisme, stade suprême du capitalisme » (1916), se voulant « l’ouvrage fondamental du marxisme analysant le mode de production capitaliste à l’époque impérialiste, celle ’des guerres et des révolutions ». Accéléré-avant : qu’advient-il à la fin de la Guerre froide ? Pour Lénine, les géants-capitalistes devaient dévorer le Sud et les émergents, par soif de marchés nouveaux, de ressources, de sang neuf (« Le partage du monde entre groupements capitalistes », dixit Lénine). Or ce fut inverse : rétractation vers les pays riches, fragmentation de la planète, chaos mondial, zones grises, méga-gangs, armées du crime, etc.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF