Dans la perspective de Carl Schmitt, le souverain désigne l’ennemi au nom de l’État et cet ennemi ne peut être qu’un autre État, l’hostilité se réglant ultima ratio par une guerre entre armées nationales : symétrie et « esprit géométrique ». Schmitt (La Théorie du Partisan) cite Napoléon : « La troupe combat l’ennemi ; les maraudeurs sont liquidés par les gendarmes. »

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF