D’abord, ces évidences – évitons à la police de la pensée de sombrer dans l’hystérique tapage où elle se complait :

– Dans un Etat de droit, les forces de l’ordre doivent être impeccables. Si, voici des siècles, les Français ont décisivement transféré à l’Etat le monopole (mesuré) de la violence légitime, c’est pour qu’il assure la paix publique – là est le coeur de notre contrat social.

– Cette violence légale n’a sûrement pas été accordée pour qu’ensuite, quiconque soit sodomisé à la matraque, ou suffoqué à mort lors d’une arrestation brutale.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF