Sécurité globale n°11 _ Novembre 2017

Ce qui suit est la première analyse criminologique de « la plus grande escroquerie que la France ait jamais connue ». En 2008 et 2009, cette immense fraude à la TVA sur le marché des droits à polluer (« taxe carbone ») aurait coûté à la France 1,6 milliard d’euros ; mais selon des magistrats experts du dossier s’exprimant anonymement, le préjudice final pour le Trésor public serait « plus près de 3 milliards d’euros que de deux ».

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF