Pourquoi la criminalité violente s’effondre-t-elle dans le monde développé ? s’interroge récemment la célèbre revue scientifique britannique The New Scientist. Peu après, un magazine financier américain s’extasie : « l’Amérique est incroyablement plus sûre que dans les années 80 ». La BBC renchérit : « Angleterre et Pays de Galles : la criminalité bat des records de baisse ».

Heureux « monde développé » ! Heureux Anglais et Américains ! Car en France, le crime culmine – et même grimpe encore : lisons les chiffres du fort officiel Observatoire national de la délinquance, publiés fin 2014.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF