Exposons le désastreux état de la sécurité en France, vers la fin de la présidence Hollande. Ces derniers temps, on apprend que :

• En 2015, policiers et gendarmes ont eu 1 032 blessés par mois dans leurs rangs. Au premier semestre 2016, 6 753 blessés « en mission ou en service » pour la seule police, + 14% sur les mêmes mois de 2015. Cibler les flics devient un sport dans les zones horscontrôle. Pour un responsable policier « le tabou de l’autorité est en train de tomber ».

• Après Kim Kardashian, les agressions des riches (touristes ou autochtones) se multiplient. Attaquée chez elle à l’ouest de Paris, une Taiwanaise septuagénaire est délestée de plus de 150 000 euros de bijoux. Peu après à Roissy, le PDG de la solderie GIFI et son épouse sont braqués en taxi ; on leur vole pour 100 000 euros de bagages. Chaque semaine dans les quartiers chics de la capitale, des porteurs de montres coûteuses sont agressés et dépouillés.

• « Culture jeune du djihad » ou simples prédations, la criminalité des mineurs s’aggrave sans cesse ; les années-Taubira ayant eu l’effet d’une puissante hormone de croissance sur les jeunes bandits. Du Nord au Gard en passant par les Ardennes, « explosion » des infractions des moins de 18 ans. A Saint-Etienne, le procureur s’affole du nombre des mineurs présentés au parquet en 2015 : + 104% sur 2014. Dans le Val d’Oise, des collégiens s’amusent à piller des supermarchés « de façon récurrente ». Ainsi de suite.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF