Implacables, les faits s’accumulent depuis 2012 et le cas Mohamed Merah : à 99% tous les terroristes actifs en Europe sont des « hybrides », des terroristes ayant un passé criminel. Désormais, ces « hybrides » forment la figure sous laquelle l’hostilité frappe la planète entière à l’ère de l’Information. Et bien sûr, reconnaître cette spécificité est crucial pour le décèlement précoce et la mise hors de combat de tels individus

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF