Que nous apprend de nouveau sur ce phénomène la récente tuerie de masse perpétrée à Las Vegas (58 morts, plus de 400 blessés) ?

Rien. Seul fait marquant, le nombre de morts, sans égal dans l’histoire de tels massacres. Sinon, business as usual – surtout dans les médias français, qui toujours, radotent qu’il y a des « profils », que les armes en circulation aux Etats-Unis expliquent tout, etc. Revenons-en à la réalité des faits.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF