Sécurité Globale n°11 – Novembre 2017

La criminologie ne vit pas sous cloche ; comme chaque discipline des sciences humaines, elle baigne dans la société ; sa vie et son domaine d’études sont affectés par des modes, courants de pensée, lubies médiatiques ou autres. Nous évoquerons ici un épiphénomène agaçant – voire gênant – pour les criminologues : le « moralisme rétrospectif ».

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF