1 • Les émeutes de ces derniers jours en banlieue parisienne témoignent d’un fort risque d’embrasement et réveillent les souvenirs de 2005. En pleine année électorale, ces émeutes peuvent-elles se politiser ?

Certaines mouvances n’ont-elles pas intérêt à mettre de l’huile sur le feu aujourd’hui ?

Lesquelles pourraient y voir une opportunité ?

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF