Au soir où s’écrivent ces lignes, des policiers sont encore dans la rue. Ils enragent des effets d’annonce : 250 millions naguère promis pour renforcer leurs outil de travail – millions dont (surprise !) ils n’ont pas vu la couleur. Dans la colère, ces policiers découvrent la pratique réelle d’un gouvernement qui, depuis janvier 2015, Charlie-Hebdo et l’Hyper-Casher, simule, promet et ment. Rayon mensonge bienséant, la secrétaire d’Etat à la ville, Mme Hélène Geoffroy et son fameux « Ceux qui se radicalisent viennent de partout ». Ah bon ? Lisons Le Monde du 22 avril 2016, sur la « Galaxie Molenbeek ». Voici – présomption d’innocence oblige – les « noms de baptême » des intéressés : Abdelilah – Abid – Ahmed – Ali – Ayoub – Bilal – Brahim – Hamza – Ibrahim – Khalid – Lazez – Mohamed (X 3) – Najim – Salah – Sofiane. Valeur chérie de Mme Geoffroy & co., la ’diversité’ manque un peu dans la liste…

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF