Les médias des milliardaires-libertaires ont tout compris au monde présent :
– On y prône le « tri sélectif » ? Ils pratiquent l’information sélective,
– La diététique parle de « calories creuses » ? ils ont inventé l’information creuse,
– La mode est au « CV anonyme » ? ils anonymisent les bandits.

Parfois ils censurent, simplement. Féministes exaltés, en transes au moindre « geste déplacé » sur une dame, ces médias cachent à l’opinion la tragédie des viols
– non en Papouasie, mais à nos frontières : Pamela Mastroprieto, 18 ans, Désirée Mariottini, 16 ans, Maria Ladenburger, 19 ans, Susanna Feldman, 14 ans ; récemment, une jeune fille allemande de 18 ans (anonyme sous enquête).

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF