Colonialisme… racisme envers les colonisés… Sujet grave et complexe sur lequel tout un lumpen-proletariat académique-journalistique a une idée simple. Les torts reposent sur les seuls européens, dont la repentance doit être éternelle et (bien sûr) accompagnée de substantiels dédommagements.

Cependant, au XIXe siècle, qui furent les théoriciens du colonialisme ? Qui, au cours des siècles, écrivit sur les peuples indigènes les pires horreurs ? Revue de détail – et quelques surprises de taille.

Documents joints

Lire l’article complet au format PDF